Transformation numérique - Moussa Sanogo annonce la digitalisation complète des métiers des impôts avec le SIGICI

Vendredi 15 Mars 2019


 

Le secrétaire d’Etat chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a procédé ce jeudi 14 mars 2019, au 20e étage de l’immeuble Sciam, au Plateau, au lancement de la nouvelle plateforme numérique qui va « inscrire définitivement l’administration fiscale dans la transformation digitale. »

Il s’agit du Système intégré de gestion des impôts en Côte d’Ivoire (SIGICI), une solution dont la direction générale des impôts (DGI) s’est dotée dans le cadre de la réforme visant la simplification de ses procédures et l’amélioration de la qualité des services rendus aux contribuables/clients.

 « Nous arrivons à un système qui permet une intégration totale et complète de tous les métiers de la direction générale des impôts », a lancé le secrétaire d’Etat Moussa Sanogo, en présence du ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Clause Isaac Dé et celui de la Modernisation de l’administration, Raymonde Coffie Goudou.

 

Toutes les activités de l’administration fiscales numérisées

Le SIGICI est, rassure-t-il, un  outil fiable en matière de mobilisation des ressources  et de pilotage en temps réel de l’ensemble des activités. Il permettra en outre à l’administration fiscale d’améliorer la qualité de contrôle, de se concentrer essentiellement sur les zones à risques.  

« C’est un outil également, pour les superviseurs, de s’assurer que toutes les procédures sont respectées, et que nous aurons des alertes qui nous permettront de détecteur les comportements anormaux », a souligné le secrétaire d’Etat.  

Mais si c’est un grand pas de franchi, après la mise en place de système de télédéclaration et de télépaiement, Moussa Sanogo n’entend pas s’arrêter là. Il annonce pour bientôt l’automatisation totale de la chaine foncière. Ce projet en cours vise à améliorer le rendement de l’impôt foncier s’améliore mais aussi, explique le secrétaire d’Etat, à assurer la sécurisation de l’édition de documents fonciers, en relation avec des projets qui sont très avancés au niveau du ministère de la Construction.

D’autres chantiers portent sur l’élargissement de l’interconnexion de la direction générale des impôts avec les autres administrations (Trésor public, institutions bancaires et autres), la facturation électronique qui va permettre non seulement d’améliorer le rendement de la TVA mais aussi d’élargir la base fiscale. Et enfin, l’accroissement de façon substantielle des capacités d’analyse.

 

Abandonner toutes les anciennes méthodes de travail

Le directeur de l’informatique de la DGI, Mafemori Kanaté, a indiqué que le premier lot du SIGICI est désormais déployé à la direction des grandes entreprises (DGE), dont le relèvent les entreprises ayant un chiffre d’affaires annuel ou égal à 3 milliards Fcfa. Dans les prochains mois, de nombreuses nouvelles fonctionnalités seront intégrées dans le SIGICI pour prendre en compte les contribuables relevant des centres des moyennes entreprises, ceux gérés par  les centres des impôts et tous les services de la DGI.

Après une présentation des fonctionnalités du SIGICI, le secrétaire d’Etat a invité les agents des impôts à s’approprier ce nouvel outil qui va transformer totalement leurs métiers, habitudes et pratiques. « Il va falloir abandonner toutes les anciennes méthodes de travail, celles traditionnelles, pour basculer vers le tout numérique », a lancé Moussa Sanogo qui rêve d’une administration qui puisse prétendre d’être la meilleure en Afrique. Son idée pour y arriver, c’est justement de faire en sorte que la digitalisation soit quelque chose de banal dans toutes les régies.

Emmanuel Akani 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:675 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés