Monnaie unique CEDEAO - Des avancées notables enregistrées à Abidjan en matière de convergence macro-économiques

Mercredi 19 Juin 2019


 

La réunion des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales des Etats membres de la CEDEAO sur le programme de la monnaie unique de l’espace communautaire qui a eu lieu sur deux jours à Abidjan, hôtel Pullman, a pris fin ce mardi 18 juin 2019. Cette réunion précédée de celle du comité technique tenue du 13 au 15 à Abidjan avait pour objectif d’examiner le rapport du groupe de travail sur le régime de change, le cadre de politique monétaire ainsi que le nom et le symbole de la monnaie unique. Les recommandations formulées, tout comme des propositions faites par rapport au nom de la monnaie seront soumises à la conférence des chefs d’Etat prévue le 29 juin à Abuja.

 

Renforcer le mécanisme de la surveillance multilatérale

A la fin des travaux, livrant le rapport final, le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné, qui avait à ses côtés le président de la commission de la CEDEAO, Jean Claude Brou, a marqué sa satisfaction quant aux avancées notables enregistrées dans la mise en œuvre de ces activités consignées dans la feuille de route. Notamment en ce qui concerne les performances en matière de convergence macro-économique des économies, qui constitue une condition sine qua non de la qualité du processus de l’engagement des Etats membres. Sur cette question, le ministre ivoirien a exhorté la commission de la CEDEAO et l’ensemble des institutions impliquées à renforcer le mécanisme de la surveillance multilatérale, et invité tous ses homologues en charge de l’économie et des Finances, à s’y impliquer pleinement.

« C’est à ce prix que nous réussirons les importants chantiers indispensables que sont la coordination des politiques économiques et la stabilité de la convergence macro-économique, la consolidation du marché commun de la CEDEAO et l’harmonisation des normes et pratiques statistiques », a déclaré Adama Koné.

A propos de l’harmonisation des statistiques de la balance  des paiements de la production extérieure des Etats, et de l’intégration des marchés financiers et des capitaux, le comité a noté des avancées importantes. Si le consensus s’est dégagé autour d’un nom qui sera probablement dévoilé par les chefs d’Etat à Abuja, ce n’est pas encore le cas pour le symbole de la monnaie unique communautaire.

 

L’économie régionale montre des signes rassurants

Par ailleurs, le comité a noté des activités dont l’exécution mérite d’être accélérée, notamment la création du fonds de solidarité et de stabilité communautaire, l’harmonisation des statistiques monétaires et financières, et la mise en place du système de paiement et de règlement de la CEDEAO. Des questions essentielles pour arriver à une mise en œuvre réussie de la feuille de route.

Adama Koné a révélé que les performances de l’économie régionale sont en amélioration continue depuis mi 2016 malgré les incertitudes de l’environnement international et le contexte sécuritaire difficile de certains Etats membres de la CEDEAO. Ainsi, la région a enregistré une croissance de 3% en 2018 contre 2,3% en 2017. Cette croissance devrait ressortir à 3,4% en 2018. Certes les performances des Etats membres ont été inégales, les pays non dépendant de ressources naturelles ayant enregistré d’impressionnants résultats en 2017 et 2018, assorti d’un taux de croissance moyen d’environ 6%. Quand les pays dépendant des ressources naturelles ne se sont pas quant à eux remis entièrement du ralentissement mondial des cours des produits d’exportation. Mais ils montrent de bon signe et rassurent.

« En conséquence, le comité ministériel encourage les Etats membres à poursuivre les efforts déjà engagés pour renforcer leurs performances en matière de convergence macroéconomique et budgétaire », a déclaré le ministre, convaincu que cette monnaie en gestation va apporter beaucoup aux 15 Etats membres.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:111 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés