Code des investissements – Comment profiter du régime de suspension de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Mercredi 26 Juin 2019 / DG des impôt


 

Le secrétariat exécutif du Comité de concertation Etat/Secteur privé (CCESP), à travers la direction générale des Douanes, communique sur les dispositions pour bénéficier des avantages accordés pour l’agrément à l’investissement en phase d’implantation. Minutes-Eco publie en intégralité ces modalités, sous la rédaction du CCESP.

 

 

 

Les entreprises agréées bénéficient, conformément à l’article 14 de l’Ordonnance n°2018-646 du 1er août 2018 portant code des investissements, de l’exonération des droits de douane à l’exception de la redevance statistique et des prélèvements communautaires et continentaux ; et de la suspension temporaire de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les acquisitions de biens importés.

REPORT THIS AD

Le bénéfice de ces avantages est subordonné à la procédure ci-après, définie par l’Arrêté n°597/SEPMBPE/CAB du 30 octobre 2018 et la Circulaire n° 2019/SEMBPE/DGD/ du 16 mai 2019 portant modalités des avantages accordés au cordon douanier :

 – faire une demande des avantages sur imprimé administratif adressée au Directeur Général des Douanes dans un délai de trente (30) jours à compter de la date de notification de l’agrément et comportant les informations sur l’entreprise et sur l’investissement;

– faire une demande d’attestation numérique d’exonération à la sous-direction des techniques douanières (Direction de la réglementation et du contentieux) accompagnée des pièces justificatives suivantes : certificat d’agrément à l’investissement, facture fournisseur, connaissement (BL) ou lettre de transport aérien (LTA) ;

 

- faire l’édition, par le Commissionnaire en douane agréé (CDA) de l’investisseur, d’une « déclaration d’admission temporaire ordinaires (Code d’investissement) », sur présentation de l’attestation numérique d’exonération ;

 

 - produire la déclaration de la TVA suspendue par l’entreprise agréée sur un imprimé administratif dans un délai de deux (02) mois à compter de la date de signature de l’arrêté de fin d’investissement.

 

A la date de début de l’exploitation de l’activité, la TVA suspendue est exigible et acquittée mensuellement par fraction égale sur une période de vingt-quatre (24) mois par la déclaration de mise à la consommation avec le régime 4050 et le code additionnel 316. Ce délai peut être prorogé pour tenir compte des activités dont le cycle de production excède vingt-quatre (24) mois et également pour les entreprises bénéficiant d’une prorogation de la durée de l’investissement.


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:61 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés