Enseignement supérieur - La France accorde un prêt de 12,3 milliards Fcfa pour le développement de centres d’excellence

Mercredi 11 Mars 2020

Un accord de prêt d’un montant de 18,7 millions d’euros, soit environ 12,3 milliards de FCFA de l’Agence Française de Développement (AFD) à l’Etat de Côte d’Ivoire, a été signé ce mardi 10 mars 2020 à l’immeuble SCIAM, à Abidjan, Plateau, pour le financement du projet de Centres d’excellence d’Afrique pour l’impact sur le développement ou CEA Impact. Les documents afférents ont été paraphé coté ivoirien par le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, et celui du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo ; et côté français par l’ambassadeur Gilles Huberson et le directeur de l’Agence française de développement (AFD), Emmanuel Debroise.

Le ministre Adama Coulibaly a déclaré que ce prêt est destiné à financer le développement des Centres d’Excellence en Côte d’Ivoire. A savoir l’Université Félix Houphouët-Boigny, à travers le projet changement climatique, biodiversité et agriculture durable, l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSEA), à travers le projet développement de la formation en statistique et économie quantitative, et l’Institut National Polytechnique Houphouët Boigny de Yamoussoukro, à travers deux projets : la valorisation des déchets en produits à haute valeur ajoutée et les mines et l’environnement.

 L’objectif est de stimuler les capacités de formation et de recherche des centres régionaux d’excellence, susceptibles d’attirer les meilleurs étudiants, de développer la qualité de leurs formations, notamment aux niveaux master et doctorat et d’articuler leurs activités de recherches autour des enjeux de développement nationaux et régionaux.

L’ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson, lui ne doute pas que les Centres d’Excellence retenus dans le cadre de ce programme, concourront bientôt au développement du hub franco-ivoirien, via le développement de nouveaux partenariats avec des écoles, universités et centres de recherche français. Il a indiqué que la France est le premier partenaire technique et financier de la Côte d’Ivoire dans le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, avec plus de 90 milliards de FCFA  octroyés depuis 8 ans. Le plus important appui financier apporté par la France, via l’AFD, au niveau mondial dans le secteur de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, précise le diplomate.

Aussi Gilles Huberson a-t-il rappelé que plus de 328 milliards de FCFA (500 millions d’euros) ont été engagés par la France, via l’AFD et depuis 8 ans, pour appuyer le continuum éducation fondamentale, formation professionnelle, enseignement supérieur et emploi. Des interventions qui, se persuade le diplomate français, concourent à former une nouvelle génération de jeunes ivoiriens dont les compétences techniques et scientifiques répondront aux enjeux de développement du pays. 

Emmanuel Akani 




Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:179 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés