COVID 19 - Les chefs d’Etat de la CEDEAO arrêtent 10 mesures pour assurer la stabilisation et la relance économique des Etats

Dimanche 26 Avril 2020 / Les chefs d'Etat de la CEDEAO lors du 52e sommet de la CEDEAO à Abuja (Ph archives)

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ont tenu un sommet extraordinaire le 23 avril 2020, par visioconférence, sous la présidence du chef de l’Etat nigérien, Mahamadou Issoufou, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO. Ce sommet qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus visait à examiner l’évolution de la situation et l’impact de la maladie.

Les Quinze ont pris une dizaine de mesures visant à assurer la stabilisation et la relance économique post-crise sanitaire des Etats membres. Celles-ci portent sur l’élaboration, par l’ensemble des Etats membres, d’un plan de riposte prenant en compte la lutte contre la propagation de la pandémie et un plan de relance économique post-pandémie ; et l’émission des bons et obligations de long terme du Trésor pour financer les besoins critiques en investissement pour soutenir le secteur privé et relancer les économies ; et la mise en place des appuis importants pour soutenir les secteurs sociaux (outils pour enseignement à distance, renforcement des systèmes et infrastructure de santé, facilitation de l’accès à internet…) et les couches sociales les plus défavorisées (filets sociaux).  

Les chefs d’Etat ont décidé du déploiement au niveau des Banques centrales des outils, moyens et liquidité importante permettant de soutenir le secteur financier, notamment les banques et établissements financiers, pour qu’il appuie le secteur privé, en particulier les Petites et moyennes entreprises (PME), et les institutions de microfinance pour qu’elles appuient le secteur informel.

Mahamadou Issoufou et ses homologues ont lancé un appel à la Communauté internationale pour la mobilisation de ressources additionnelles au profit de la région pour faire face aux défis économiques et sociaux auxquels sont confrontés les Etats. Dans ce sens, ils ont décidé de soutenir l’initiative de l’Union africaine de négociation avec les partenaires pour une annulation de la dette publique et une restructuration de la dette privée des pays africains.  

En outre, des actions urgentes devraient être mises en œuvre pour soutenir la production locale des produits de consommation, notamment les produits agricoles, et réduire ainsi la facture d’importation de ces biens. La mise en place d’un Programme de soutien au secteur de la fabrication des produits pharmaceutiques et des équipements de protection sanitaire dont la production locale couvre à peine 20% des besoins de consommation actuels de la Région est ainsi prévue par des chefs d’Etat de la CEDEAO.

La conférence conseille par ailleurs d’éviter d’imposer des restrictions aux importations en provenance des autres pays de la CEDEAO, notamment en ce qui concerne les biens de première nécessité (médicaments, produits alimentaires, etc.). Elle convoque une réunion du Conseil de Convergence afin d'examiner l'impact de la pandémie à COVID-19 et ses implications sur les performances en matière de convergence macroéconomique en 2020 et pour les années à venir.

 

Le taux de croissance économique de l’espace CEDEAO, initialement prévue à 3,3%, subira une baisse pour se situer à 2% si la pandémie prenait fin en juin 2020 et à -2,1% en supposant que la région n’avait pas pris les mesures adéquates pour freiner la propagation du virus et que la pandémie persistait au-delà du second semestre de 2020 comme projetée par le FMI.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:187 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés