Emplois et relations sociales – Des mesures proposées pour renforcer la législation contre la violence et le harcèlement en entreprise

Dimanche 03 Juillet 2022

La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a organisé le jeudi 30 juin à la Maison de l’entreprise au Plateau, en collaboration avec l’Organisation internationale du travail (BIT), un atelier de réflexion et de formation de ses membres sur « la lutte contre la violence et le harcèlement dans le monde du travail. » L’objectif est de renforcer les capacités techniques de la CGECI à mieux appréhender la violence et le harcèlement puis lutter efficacement contre le phénomène dans le monde du travail et plus spécifiquement au sein des entreprises ivoiriennes.

 A l’ouverture des travaux, le président de la commission Emplois et relations sociales de la CGECI, Mar Mao, a défini  les violences et harcèlements - citant la convention n° 190 de l’OIT - comme étant un ensemble de comportements et de pratiques inacceptables, ou de menaces de tels comportements et pratiques, qu’ils se produisent à une seule occasion ou de manière répétée, qui ont pour but de causer, causent ou sont susceptibles de causer un dommage d’ordre physique, psychologique, sexuel ou économique, et comprend la violence et le harcèlement fondés sur le genre. Cette dernière forme de violence, le harcèlement fondé sur le genre, s’entend de la violence et du harcèlement visant une personne en raison de son sexe ou de son genre ou ayant un effet disproportionné sur les personnes d’un sexe ou d’un genre donné, et comprend le harcèlement sexuel.

Mar Mao a souligné la complexité du sujet et la nécessité de bien en appréhender les limites. Il est important, à ses dires, de combattre ce phénomène largement répandus dans le monde du travail, tant dans le secteur public que dans le secteur privé, y compris dans le secteur informel.   

Les travaux ont été conduits par Mme Fatime Christiane N’diaye, spécialiste du genre au Bureau de l’OIT à Dakar, qui a œuvré à renforcer les connaissances des participants sur la violence et les harcèlements de le monde du travail, à l’aune de la convention n°190 et de la recommandation n°206. La session qui a duré deux jours, soit du 30 juin au 1er juillet, a consisté également à identifier les mesures nécessaires pour promouvoir au sein des entreprises un monde du travail exempt de violence et de harcèlement.

Le président de la commission, Mar Mao,    a expliqué que la Côte d’Ivoire s’est dotée en 2015 d’un texte règlement sur le harcèlement sexuel, mais à l’analyse, son contenu reste nettement insuffisant au regard des pratiques au niveau international. Il s’agissait donc, dans le cadre du dialogue tripartite, de faire des propositions à cet atelier pour améliorer le cadre législatif, en proposant des mesures idoines pour lutte contre le phénomène dans les entreprises ivoiriennes.

Au total 6 sessions ont meublé l’atelier, dont le 5e a consisté à identifier les principaux défis et les réponses à apporter pour lutter contre la violence et le harcèlement dans les entreprises en Côte d’Ivoire. La 6 et dernière session a porté sur « le rôle des entreprises ivoiriennes dans la lutte contre le phénomène.

Tout le long des deux jours, la méthodologie de travail a été axée sur un partage de connaissances et un valorisation de l’expérience des participants sur la thématique de la violence et du harcèlement dans le monde du travail.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:380 Resultat Archive


PORTRAIT


Solomon Mugera

Directeur de la communication de la BAD

M. Mugera, un ressortissant kenyan est un journaliste et gestionnaire de médias chevronné avec plus de 20 ans d'expertise à l'échelle internationale. M. Mugera qui a travaillé pour la British Broadcasting Corporation (BBC) Africa, a présidé la plus grande expansion de la BBC sur le continent ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés