Financement des Etats - La Banque africaine de développement accroît sa capacité de prêts au développement

Monday 24 July 2023

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a annoncé le 21 juillet, dans un communiqué, avoir approuvé un échange d’expositions d’un milliard de dollars américains avec la Banque asiatique de développement. Cette transaction soutiendra les efforts de la Banque pour libérer des fonds propres supplémentaires pour des prêts souverains. Elle renforcera également les efforts continus visant à créer des tampons dans les paramètres d’adéquation des fonds propres de la Banque africaine de développement.

Ce nouvel accord d’échange d’expositions est le deuxième du genre exécuté par la Banque africaine de développement après le succès du premier accord finalisé en 2015 avec la Banque interaméricaine de développement et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement du Groupe de la Banque mondiale.

Les échanges d’expositions entre banques multilatérales de développement impliquent un échange synthétique d’expositions souveraines d’une manière neutre en matière de risque pour aider à répondre aux contraintes liées aux limites d’exposition sur débiteur unique et à la concentration du portefeuille.

Ce nouvel échange d’expositions permet à la Banque africaine de développement de continuer à soutenir les pays africains, en particulier à la suite de la pandémie de Covid-19, combinée aux répercussions de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, qui a touché la plupart des pays africains.

L’échange d’expositions avec la Banque asiatique de développement constitue une nouvelle étape dans la mise en œuvre du plan d’action du G20 visant à optimiser les bilans des banques multilatérales de développement sans augmenter substantiellement les risques ou affecter négativement leurs notations de crédit.

Bien que les ratios prudentiels actuels de la Banque africaine de développement soient conformes à leurs limites statutaires et que sa notation de crédit ait été confirmée à triple A par S&P, ce deuxième échange d’expositions lui permettra de fournir des financements supplémentaires aux pays africains, en particulier ceux pour lesquels il est nécessaire d’accroître les prêts contracycliques, tout en respectant ses limites internes d’exposition sur débiteur unique et ses ratios de concentration.

Max Ndiaye, directeur du Département syndications, cofinancement et solutions clients de la Banque africaine de développement, a indiqué que cette opération démontre la pertinence de l’adhésion de la Banque africaine de développement et des institutions sœurs à l’appel lancé par le G20 à la communauté des banques multilatérales de développement pour qu’elles collaborent à l’adoption d’approches et d’initiatives novatrices.

Source : African Development Bank Group (AfDB)


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:435 Resultat Archive


PORTRAIT


Soumaré Issouf

Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada

Prof. Issouf SOUMARÉ est Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada. Il est également le Président-Fondateur de l’INSTITUT SOUMARÉ DE LA FINANCE et de l’UNIVERSITÉ SOUMARÃ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés