Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat - Moussa Sanogo présente les principaux chantiers pour l’année 2023

Tuesday 31 January 2023

La présentation des vÅ“ux du nouvel an au ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, s’est faite ce lundi 30 janvier 2023, au 20e étage de l’immeuble SCIAM, au Plateau, au cours d’une cérémonie qui a mobilisé tant les membres du cabinet que ceux des différentes directions. Le ministre Moussa Sanogo, qui ne cache pas sa satisfaction, voit dans cette mobilisation la volonté de tous d’œuvrer dans une synergie d’actions et dans un esprit de famille à l’atteinte des objectifs du ministère.  Il a exprimé sa gratitude à ses collaborateurs pour les bonnes intentions formulées à son endroit et à celle de sa famille par la voix du directeur général des douanes ivoiriennes, le général Da Pierre Alphonse, avant de former en retour et pour tous des vÅ“ux de santé et de réussite. Au-delà, le ministre a surtout profité pour faire le bilan des activités réalisées au cours de l’année 2022 et dégager les perspectives au regard des défis de l’année nouvelle.

Moussa Sanogo a indiqué que la gestion 2022 a été marquée par un bilan satisfaisant réalisé grâce à des réformes majeures  qui ont été exécutées en lien avec les différentes missions du ministère et qui contribuent à l’amélioration de la qualité de la gestion des finances publiques. Au niveau des recettes, la DGI a mobilisé 3205,7 milliards de FCFA en 2022 contre 2849,3 milliards de Fcfa en 2021, soit une hausse de 356,4 milliards Fcfa. Pour ce qui les concerne, les recettes douanières sont estimées à 2157 milliards Fcfa, au-delà des objectifs fixés. Au niveau de la gestion des entreprises publiques, c’est un résultat net cumulé de 55 milliards Fcfa qui a été enregistré en 2021 contre 48 milliards Fcfa en 2020. Ce qui a permis à l’Etat de percevoir, en termes de dividendes, un montant de 34,04 milliards Fcfa au titre de l’exercice 2021 mais payé en 2022.

Malgré ces résultats satisfaisants, le ministre a attiré l’attention de ses  Ã©quipes sur l’ampleur des progrès à accomplir en 2023 et qui devraient se traduire par un accroissement des recettes fiscales de l’ordre de 803 milliards Fcfa en 2023, le budget de l’Etat pour l’année 2023 se chiffrant à 11694,4 milliards Fcfa en hausse de 17% par rapport à 2022. Il a énuméré, par mission, les principaux chantiers pour 2023, en vue d’améliorer la collecte des recettes fiscales et assurer une gestion plus rigoureuse des finances publiques. On note, en matière budgétaire, l’extension du SIGOBE aux ambassades et établissements publics nationaux (EPN), la vulgarisation du module eFournisseur et le renforcement de la performance des EPN. Concernant  la gestion des marchés publics, l’accent sera mis sur l’usage des TIC dans la gestion des dossiers et la réduction du recours aux procédures dérogatoires au profit des procédures concurrentielles. En matière de gestion du portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a cité comme chantiers importants la mise en place d’un dispositif d’évaluation des conseils d’administration des entreprises publiques, le renforcement du dispositif de suivi de la dette des entreprises publiques, ainsi que le renforcement des contrôles thématiques et missions d’audit, afin d’améliorer la gestion des entreprises publiques.

Au niveau de l’administration douanière, les efforts se concentreront sur la revue du système informatique intégré de la douane et la réhabilitation des bureaux frontières. L’administration fiscale, elle, mettra un point d’honneur à finaliser l’élargissement de la population fiscale, par la mise en place d’une solution dédiée, quand la direction du contrôle financier s’évertuera à renforcer la dématérialisation des échanges entre les partenaires/utilisateurs extérieurs en douane et l’administration douanière.

En vue de relever ces défis, le ministre Moussa Sanogo a appelé les agents à poursuivre le travail avec abnégation et dans un esprit d’équipe. Il les a assurés de sa disponibilité à rester à l’écoute de tous, pour mener le combat pour le bien-être des populations ivoiriennes.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:436 Resultat Archive


PORTRAIT


Soumaré Issouf

Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada

Prof. Issouf SOUMARÉ est Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada. Il est également le Président-Fondateur de l’INSTITUT SOUMARÉ DE LA FINANCE et de l’UNIVERSITÉ SOUMARÃ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés