Exercice 2022 - UBA affiche de solides résultats avec des bénéfices qui atteignent 446,4 millions de dollars

Wednesday 05 April 2023 / Olivier Alawuba, DG Groupe de UBA

La Banque panafricaine, United Bank for Africa (UBA) Plc, a publié ses résultats financiers de l'exercice clos le 31 décembre 2022, qui montrent des performances impressionnantes sur les principaux indices. Les états financiers de 2022, déposés par la Banque à Nigerian Exchange Limited (NGx) jeudi, ont montré que les bénéfices bruts avaient considérablement augmenté, passant de 1,6 milliard de dollars à la fin de l'exercice 2021 à 1,9 milliard de dollars, soit une forte croissance de 22,2%.

Le total des actifs a considérablement augmenté de 21,6%, franchissant la barre des 20 milliards de dollars, pour afficher 23,6 milliards de dollars en décembre 2022, contre 19,4 milliards de dollars en 2021. Il s'agit d'une performance record dans l'histoire de l'institution financière.

 Malgré l'environnement économique et commercial mondial très difficile,  UBA a enregistré un bénéfice avant impôt louable, avec une croissance de 23,5%, pour clôturer l'année sous revue à 446,4 millions de dollars, contre 361,5 millions de dollars enregistrés à la fin de l'exercice 2021 ; quand le bénéfice après impôt (PAT) augmente de 35,1% à 378 millions de dollars en 2022, contre 280,3 millions de dollars enregistrés l'année précédente. En conséquence, les capitaux propres du groupe UBA ont atteint 2 milliards de dollars en décembre 2022, enregistrant une croissance impressionnante de 5,3% par rapport à l'exercice précédent.

Une efficacité et une crédibilité renforcées 

Le directeur général du groupe, Oliver Alawuba, commentant ces résultats, a indiqué que UBA est sur la bonne voie pour atteindre des ses objectifs stratégiques. « Nous avons surmonté des difficultés macroéconomiques sans précédent et réalisé des gains significatifs dans notre stratégie de diversification et notre philosophie Customer First, alors que nous renforçons la résilience de nos opérations en Afrique et dans le reste du monde pour soutenir la mission de fournir une valeur supérieure à nos parties prenantes. Le bénéfice après impôt du Groupe a augmenté de 35,1 % pour atteindre 378,0 millions de dollars, grâce à la croissance sous-jacente de nos principales lignes de revenus et à la modération de notre coût du fonds ; ce qui a entraîné une croissance robuste de 5,3 % des fonds d'actionnaires du Groupe et une plus grande liquidité. Nous avons continué à affiner notre structure et nos pratiques de gestion des risques pour nous aligner sur l'évolution des risques », a déclaré Alawuba.

Au cours de l'année écoulée, le coefficient d'exploitation du Groupe UBA a chuté à 59,1%, contre plus de 62% l'année précédente, ce qui témoigne de l'amélioration de l'efficacité du Groupe.

Dans sa tradition de récompense des actionnaires, la Banque a proposé un dividende final de 0,2 cents pour chaque action ordinaire de 0,11 cents, pour l'exercice clos le 31 décembre 2022. Le dividende final soumis à la ratification des actionnaires lors de sa prochaine assemblée générale annuelle (AGA) portera le dividende total de l'exercice à 0,24 centime par action, la Banque ayant versé un dividende intermédiaire de 0,04 centime, sur la base de ses résultats certifiés du semestre 2022.

Plus de prêts aux clients en 2022

Aussi, UBA a enregistré une croissance de 21,4% des prêts aux clients, passant à 7,5 milliards de dollars en 2022, tandis que les dépôts des clients se sont améliorés de 22,9% à 17 milliards de dollars, contre 14,6 milliards de dollars enregistrés pour la période correspondante de 2021. Ce qui traduit une confiance accrue des clients, une expérience client améliorée, le succès du programme de transformation des activités en cours et l'approfondissement de la franchise de banque de détail.

Avec de tels résultats, le DG, Alawuba et le Groupe UBA se fixent des perspectives à la hauteur de leur ambition pour l’année 2023. Ils comptent travailler à augmenter leur part de marché dans leurs pays de présence, avec une expansion à Dubaï, aux Émirats arabes unis et une forte croissance des activités de banque et de paiement numériques, essentielles à l'évolution de l'économie sans numéraire au Nigeria.

Tout aussi confiant, Ugo Nwaghodoh, directeur exécutif des finances et de la gestion des risques de UBA, a affirmé que la banque panafricaine reste sur une base solide et est confortablement positionné pour saisir davantage d'opportunités au Nigeria, en Afrique et au-delà.

Emmanuel Akani


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:436 Resultat Archive


PORTRAIT


Soumaré Issouf

Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada

Prof. Issouf SOUMARÉ est Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada. Il est également le Président-Fondateur de l’INSTITUT SOUMARÉ DE LA FINANCE et de l’UNIVERSITÉ SOUMARÃ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés