Formation des formateurs à Grand-Bassam - La DCF prépare l’implémentation du guide méthodologique des systèmes de gestion des ministères

Wednesday 27 March 2024

Après la remise officielle du guide méthodologique des systèmes de contrôle de gestion des ministères le 15 mars dernier, la Direction du contrôle financier (DCF) a entamé la formation des formateurs sur l’implémentation de cet outil. Il a été élaboré dans le cadre de l’adoption des bonnes pratiques internationales en matière de gestion des finances publiques. Un atelier se tient à cet effet à l’hôtel Suprême de Grand-Bassam, du 26 au 29 mars 2024, avec pour objectif de constituer un premier pool de formateurs capables de vulgariser au sein des ministères les concepts, dispositifs et outils développés dans le guide.

Aux participants issus de l’ensemble des ministères, le directeur du contrôle financier, N’da Kacou Ange, a précisé ce mardi 26 mars, dans son discours de cadrage, qu’en tant qu’ordonnateurs, ils sont embarqués dans le même navire que les contrôleurs financiers. En cas de difficultés dans la mise en œuvre de la gestion budgétaire ou dans l’atteinte des résultats, ces différents acteurs sont invités à rendre compte. Ainsi, bien qu’ils occupent des positions différentes, ils visent le même objectif : assurer la qualité et l’efficacité de la gestion publique en Côte d’Ivoire. « Tout comme l’État vous demande de rendre compte, il est parfois demandé au contrôleur financier de justifier la non-atteinte des résultats », a déclaré le DCF aux représentants des ministères.

N’da Kacou Ange demande aux contrôleurs financiers de renforcer la notion de procédure pour mieux dialoguer avec les structures concernées et exhorte les ordonnateurs et gestionnaires à faciliter les échanges entre leurs entités et les contrôleurs financiers. Il a expliqué que le contrôle de gestion est une discipline que le secteur public emprunte au secteur privé, tout comme le contrôle interne.

Son adoption au niveau de l’administration publique est liée à la nouvelle gestion publique, qui prend en compte les exigences croissantes des populations. « Le contribuable attend de voir à quoi servent les fonds qui lui ont été prélevés. Cela a conduit les États à emprunter au secteur privé certains mécanismes éprouvés et à les transposer au niveau de l’administration », souligne le directeur.

En Côte d’Ivoire, il a été procédé à la transposition dans la loi des directives de l’UEMOA qui a mené une réforme budgétaire en 2009, avec l’adoption du budget-programmes dont la mise en œuvre est effective dans le pays depuis 2020. Dans le cadre de cette réforme, il a souligné la nécessité pour les ministères d’apprendre ensemble ces nouvelles pratiques, de savoir comment les mettre en œuvre et de répondre aux attentes des populations.

« Nous ne devons pas craindre les notions de contrôle de gestion et de contrôle interne », a insisté N’da Kacou Ange, ajoutant que l’État met en place de nombreux mécanismes pour évaluer la satisfaction du public. Les missions du contrôleur financier sont ainsi renforcées, car il doit examiner comment les mécanismes mis en place peuvent répondre aux aspirations des populations.

Toutes les dispositions prévues en matière de contrôle sont en train d’être mises en place et, depuis 2021, les premières missions de contrôle des réalisations sur le terrain ont débuté, afin d’évaluer la qualité des ouvrages et de mesurer la satisfaction des populations.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:436 Resultat Archive


PORTRAIT


Soumaré Issouf

Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada

Prof. Issouf SOUMARÉ est Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada. Il est également le Président-Fondateur de l’INSTITUT SOUMARÉ DE LA FINANCE et de l’UNIVERSITÉ SOUMARÃ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés