Déforestation et dégradation des forêts : La filière hévéa sur la bonne voie pour se conformer au règlement de l’Union européenne

Thursday 28 March 2024

L’Association des professionnels du caoutchouc naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC) se prépare activement à l’entrée en vigueur, prévue le 1er janvier 2025, du nouveau règlement de l’Union européenne relatif aux produits associés à la déforestation et à la dégradation des forêts pour la filière hévéa. Cette organisation interprofessionnelle agricole (OIA) s’est engagée dans la création d’une base de données nationale sur la filière, afin de garantir que le caoutchouc naturel d’origine ivoirienne respecte les exigences de l’UE.

Un atelier technique portant sur les produits associés à la déforestation et à la dégradation des forêts (EUDR) pour la filière hévéa, co-organisé par l’APROMAC et l’Union européenne (UE), tenu le lundi 26 mars 2024 à Abidjan-Cocody Ambassades, a permis de faire le point sur les actions entreprises dans ce sens. Le Président du Conseil d’Administration de l’APROMAC, Charles Emmanuel Yacé, a déclaré que « grâce aux efforts des acteurs dynamiques de la filière hévéa, une proportion significative du caoutchouc naturel ivoirien est déjà conforme à l’EUDR. »

Il a expliqué que le processus de mise en place d’une traçabilité des chaînes d’approvisionnement est avancé grâce aux initiatives des agro-industriels opérant dans la filière hévéa. Ces acteurs ont déjà géolocalisé l’ensemble des plantations dans leur zone. « Au 1er janvier 2025, grâce aux initiatives de l’APROMAC et des acteurs usiniers, la Côte d’Ivoire garantit un approvisionnement du marché européen en caoutchouc naturel de bonne qualité, respectueux des exigences de l’EUDR », assure Charles Emmanuel Yacé.

Acteur central, l’APROMAC a en plus mis en place une organisation visant le géoréférencement et l’obtention d’une base de données de tous les producteurs d’hévéa de Côte d’Ivoire. Cette démarche permettra de suivre les plantations et de mettre à disposition des données pour les acteurs de la filière hévéa.

Ces efforts d’appropriation ont été reconnus par le chef de coopération de la Délégation de l’Union européenne en Côte d’Ivoire, Massimo Scalorbi, qui a attesté du « niveau de préparation avancé de la Côte d’Ivoire ».

En ce qui le concerne, le représentant du ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural et des Productions vivrières, Rodrigue N’Guessan, également directeur général du Développement rural, a salué l’engagement de la filière hévéa en matière d’appropriation de l’EUDR et a exprimé la disponibilité de l’État de Côte d’Ivoire à appuyer ce processus.

Lors des travaux, les communications de l’UE sur l’EUDR et le panel de l’APROMAC sur les initiatives de durabilité et de traçabilité de la filière hévéa ont été suivis d’échanges. Il est apparu qu’une mise à jour des informations sur la filière hévéa en Côte d’Ivoire, en termes de déforestation et de reboisement, est nécessaire pour que les parties prenantes puissent apprécier la réalité de manière concomitante.

En 2022, la Côte d’Ivoire a exporté vers l’Union européenne 402 273 tonnes de caoutchouc naturel, représentant 30 % du volume total des exportations. L’Europe est ainsi la deuxième destination du caoutchouc naturel produit en Côte d’Ivoire. Le règlement européen vise à interdire la mise sur le marché ou l’exportation depuis le marché européen de produits ayant contribué à la déforestation ou à la dégradation des forêts après le 31 décembre 2020. Et le champ d’application touche sept matières : café, cacao, caoutchouc, huile de palme, soja, bœuf et bois, ainsi que des produits dérivés comme le cuir, le charbon de bois, le papier imprimé. 

Emmanuel Akani


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:436 Resultat Archive


PORTRAIT


Soumaré Issouf

Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada

Prof. Issouf SOUMARÉ est Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada. Il est également le Président-Fondateur de l’INSTITUT SOUMARÉ DE LA FINANCE et de l’UNIVERSITÉ SOUMARÃ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés