Gestion des entreprises publiques - La DGPE se dote d’un plan d’actions stratégiques 2024 de 22 projets déclinés en 58 actions

Monday 08 January 2024

Le séminaire bilan de la direction générale du portefeuille de l’Etat (DGPE) a pris fin dans la nuit du vendredi 5 janvier 2024, à l’hôtel des Parlementaires de Yamoussoukro, par la lecture du rapport général, après deux jours d’intenses travaux. Le directeur général du portefeuille de l’Etat, Bamba Seydou, s’est dit « extrêmement satisfait de la qualité des rapports », qui témoigne de la profondeur du travail effectué par les agents. Il les a appelés à poursuivre sur cette lancée, afin de développer sans cesse leurs qualités professionnelles et devenir des « experts » aux compétences reconnues.

Il a salué la pertinence de la vision du ministre du Patrimoine, du Portefeuille de l’Etat et des Entreprises publiques, Moussa Sanogo et traduit la disposition de la DGPE à travailler, à ses côtés, pour mener à bien ce PAS, afin d’impacter positivement la gouvernance des entreprises publiques.

Le rapport général indique que sur 17 projets et 45 actions qui le composaient, le PAS 2023 a été exécuté à 98%, contre 91% en 2022. Quant à la stratégie 2021-2025 du portefeuille de l’Etat, qui englobe 7 programmes comprenant 24 projets, elle a été exécutés à 73%, soit 98 actions finalisées les 135 prévues. Les travaux se sont poursuivis, sur les deux jours, au sein de 5 commissions dont la première, consacrée à l’élaboration du PAS 2024, a noté que des difficultés majeures ont entravé la bonne exécution des activités.

Des pistes de solution ont été proposées et pour le PAS 2024, un ensemble de 22 projets déclinés en 58 actions ont été retenus, après examen des 31 projets et 73 actions proposées par les directions centrales. « Ces projets ont été fusionnés, reformulés et pour certains affectés au PAS interne- de la DGPE. Les recommandations du ministère et les actions de la feuille de route ont été également intégrés au PAS », indique le rapport.

La commission 2, qui a porté son regard sur la stratégie sectorielle de la DGPE, a retenu 67 actions réparties en trois projets pour le programme « Pilotage et gestion des entités du secteur primaire et secondaire » et 34 actions reparties sur deux projets relatifs au programme « Pilotage et gestion des entités du secteur tertiaire. » La commission 3, qui a planché sur la stratégie transversale de la DGPE, a proposé une revue des critères d’évaluation du prix d’excellence et de la gouvernance des entreprises publiques, afin de tenir compte des rapports d’évaluation des directeurs généraux et du taux d’administrateurs certifiés.

Pour sa part, la commission 4, relativement au manuel de procédures de la DGPE, a identifié 31 procédures concernant les directions sectorielles, les sous-directions Audit et comptabilité, Stratégie et finances. Elle a proposé 180 sous actions devant permettre d’assurer le développement des actions répertoriées.

Enfin, la commission 5, dont le travail a porté sur le renforcement du mécanisme de suivi des recommandations issues des missions d’audit, a examiné le plan d’audit 2024 et retenu 15 sociétés sur une prévision initiale de 19. Pour plus d’efficacité, elle propose de raccourcir les délais moyens d’exécution de toutes les étapes du processus d’audit, en tenant compte des difficultés rencontrées. 

« Dans la mise en œuvre du plan d’action stratégique (PAS 2024) que nous nous sommes donné, il faut qu’on se dise que chaque jour est un jour de challenge. Nous devons faire en sorte d’étaler la charge de travail sur les 365 jours de l’année, on ne sentira pas la charge », a conseillé Bamba Seydou.

Emmanuel Akani, à Yamousoukro


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:435 Resultat Archive


PORTRAIT


Soumaré Issouf

Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada

Prof. Issouf SOUMARÉ est Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada. Il est également le Président-Fondateur de l’INSTITUT SOUMARÉ DE LA FINANCE et de l’UNIVERSITÉ SOUMARÃ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés