Gouvernance et performance – Les critères d’évaluation pour la 6ème édition du Prix d’excellence des entreprises publiques revisités

Wednesday 15 May 2024

Dans le cadre de la 6é édition du Prix d’Excellence de la Gouvernance et de la Performance des entreprises publiques et des agences d’exécution, la direction générale du Portefeuille de l’Etat a organisé, ce mardi 14 mai 2024, l’hôtel Belle Côte, Abidjan, Cocody, un séminaire de validation des critères d’évaluation.  Le directeur général du Portefeuille de l’Etat, Bamba Seydou, a déclaré, à l’ouverture des travaux, qu’il était important que soient revisités les critères du prix, qui est devenu un des baromètres de la qualité des entreprises publiques. Cet exercice s’impose, explique-t-il, pour tenir compte des évolutions en matière de gouvernance et d’administration des entreprises.

Les représentants des entreprises et des agences d’exécution étaient appelés à se prononcer sur des critères qui leur ont été présentés d’entrée, élaborés par un comité technique, avec l’appui du Cabinet PricewaterhouseCoopers (PWC).  Ils devaient analyser les différents indicateurs proposés et contribuer, par leurs suggestions, à leur amélioration en vue de leur validation. « Je vous invite à être suffisamment participatifs, à émettre vos préoccupations, vos inquiétudes et à soumettre vos recommandations afin d’aboutir à des critères partagés par tous », s’est adressé Bamba Seydou aux représentants des entreprises.

Soulignant l’intérêt que le ministre du Patrimoine, du Portefeuille de l’Etat et des Entreprises publiques Moussa Sanogo porte à ce prix, son conseiller spécial Salif Ouédraogo a indiqué que les travaux d’amélioration des critères d’attribution des différents prix sont d’une importance capitale. Car ils permettront de renforcer la crédibilité du prix, d’éviter de tomber dans une routine et d’arriver à des critères consensuels. Ainsi, il ne pourrait y avoir de « grincements de dents à l’issue de la publication des résultats. » Le conseiller spécial du ministre s’est félicité de l’intérêt que les dirigeants sociaux accordent à ce prix ; ce qui se traduit par un engouement des entreprises à mieux faire.

Des résultats satisfaisants d’année en année

C’est qu’a montré une présentation faite sur l’évolution de la gouvernance et de la performance des entreprises publiques, depuis la création du prix en 2019. Après cinq éditions du prix, on note une progression significative dans la mise en place d’outils de partage et de gouvernance dans la majorité des entreprises publiques notamment l’existence, une tenue régulière des réunions des conseils d’administrations se matérialisant par plus de 4 réunions tenues en moyenne par année et environ 90% de taux de présence des Administrateurs auxdites réunions. La DGPE enregistre également une évolution du chiffre d’affaires total des entreprises publiques, qui atteint 4 636 milliards Fcfa en 2023 contre 1 986 milliards Fcfa en 2020 et une évolution du Résultat Net, à 229 milliards de Fcfa en 2023 contre 91 milliards en 2020.

Le bilan de la 5édition remportée par le Port autonome de San Pedro et les critères d’évaluation proposés et devant être l’objet de discussions ont été présentés. Au cours de cette 6e édition, à l’instar des précédentes, ce sont quatre prix qui seront décernés, répartis en cinq distinctions, dont le prix de la performance économique et financière, attribué à une entreprise du secteur marchand et à une entreprise du secteur non marchand. Les autres distinctions sont : le prix de l’efficacité du conseil d’administration, le prix d’encouragement des sociétés en bonne progression, et le Super prix, prix d’excellence de la gouvernance.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:436 Resultat Archive


PORTRAIT


Soumaré Issouf

Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada

Prof. Issouf SOUMARÉ est Professeur titulaire et Directeur du Laboratoire d’ingénierie financière de l’Université Laval (LABIFUL) au Canada. Il est également le Président-Fondateur de l’INSTITUT SOUMARÉ DE LA FINANCE et de l’UNIVERSITÉ SOUMARÃ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés